Adam 
Le Jour








   — Ève    
La Nuit


︎

Les Lauriers (feat. Ow Feng)


J’quittais le sol
J’touchais le soleil
En solo je décollais
Haut

Je m’endors sur toi
Je mens sur toi
Je manque de toi
Mais je prends sur moi
À chaque soirée

Je m’envoyais en l’air
Je captais R
J’essayais de rester sur Terre
Souvent ça foirait

Je m’envole encore

Égaré dans le noir
J’me garais tous les soirs
Avec entre les doigts
Rien que la force de voir
Des stories
Dans les lauriers

Et garé dans le noir
J’me gazais tous les soirs
Avec entre elle et moi
Rien que la force de boire
Les paroles des lauriers
J’ai peur du noir


Un peu trop tard
Jamais trop tard
J’cédais mes parts
De ce trou à part
Avant d’devenir taré

On s’aimait bien
Coeur contre coeur
J’ai renoncé à contre-coeur
Car tu m’as écoeuré

Derrière les nuages
Un orage
Derrière l’orage le paysage
Que j’envisageais

Je m’envole encore
Mais cette fois
Tu ne restes plus 
Derrière-moi
Je ne fais qu’avancer

Je m’envole encore
Mais cette fois
Je ne regarde plus 
Derrière-moi
Adieu les lauriers

J’quitte le sol
J’touche le soleil
Et seul j’continue d’aller
Haut

Les paroles des Lauriers racontent les dépendances toxiques et la libération qu’on ressent lorsqu’on s’en détache. Le laurier sent bon, fait de belles fleurs, mais il est mortel. 

Le clip a été réalisé par Pierre Larrieu aux Serres de la Milady à Biarritz. 
On met en image certaines dépendances comme les drogues ou la consommation, mais aussi la religion, des entités qui nous empêche d’explorer nos libertés. 

︎︎︎︎